Accord sur la flexibilité du temps de travail dans le secteur de la sidérurgie en Allemagne

En février 2018, un accord de taille a été passé dans la région de Bade-Wurtemberg (noyau de la métallurgie allemande avec environ 4 millions d’ouvriers) entre l’un des plus grands syndicats allemands (IG Metall) et les salariés de l’industrie métallurgique. L’objet de ces accords concerne l’amélioration de la flexibilité du temps de travail.

Parmi ces mesures : la possibilité d’opter pour une semaine de 28h (sans compensation financière – il s’agit donc d’un temps partiel strict) pour les ouvriers de plus de deux ans d’ancienneté, pour un temps limité à 6 et 24 mois. À l’inverse, le patronat a obtenu la possibilité d’augmenter l’amplitude de travail à 40h par semaine pour les salariés qui le souhaitent (moyennant des compensations financières).

Cet accord n’est pour le moment pas envisageable en France mais d’après l’ancien Président du MEDEF Pierre Gattaz « Ce qui est important, c’est de le faire collectivement, et je pense que c’est là que le projet européen devient extrêmement important ».

Article complet

Parcourir nos brèves

Vendredi Lecture | L’usage du Monde

À chaque page, le lecteur voyage aux côtés de ces deux compères, il est ainsi transporté dans des contrées qu’il ne pourra probablement jamais visiter …

Vendredi Lecture | Sarajevo omnibus

Velibor ČOLIĆ narre l’histoire d’un territoire à la frontière de deux mondes où les Serbes se mêlent aux Croates, les musulmans aux juifs et aux orthodoxes

Réagir

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel, devenez proactifs du changement.

OCM - Observatoire de la Compétence Métier

“L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.”

Diderot

Nous suivre

© 2018 OCM - Observatoire de la Compétence Métier

Réagir - OCM

Newsletter

Restez mensuellement informés de nos publications et de nos évènements.

Votre inscription a bien été prise en compte, l'équipe de l'Observatoire OCM vous remercie.

Share This