SPECIAL COP 24 : Classement des pays responsables de plus de 90% des émissions de CO2

En cette seconde semaine de la COP24 à Katowice, les bons et les mauvais points ont été distribués. Si la France ne figure pas parmi les très mauvais élèves, il n’y cependant pas de quoi pavoiser. 

Le Climate Change Performance Index (CCPI), rapport annuel des ONG Germanwatch et Climate Action Network, et du New Climate Institute, vient de paraitre en décembre et débute (sans surprise ..) par la phrase suivante : « Three years after the adoption of the Paris Agreement, global climate action is not yet sufficient to limit global warming to well below 2°C and to pursue efforts to limit warming to 1.5°C ». Le CCPI produit annuellement un rapport évaluant et comparant les efforts en matière de politiques climatiques des 56 pays et de l’Union Européenne responsables ensemble de plus de 90% des émissions de gaz à effet de serre. Depuis 2017, le CCPI intègre désormais les nouveaux critères issus de l’Accord de Paris.

Selon ce classement, l’Arabie Saoudite, l’Iran et les États-Unis font figure de derniers de classe alors que la Suède, le Maroc, la Lituanie, la Lettonie et le Royaume-Uni sont les bons élèves de cette COP 24. Malheureusement, les trois premières places du podium restent tout de même vides, aucun pays ne répondant à la première catégorie des « États très engagés » dans la lutte contre le réchauffement climatique. Sans un réel engagement des pays, nous risquons toujours une augmentation de plus de 3°C, aux répercussions catastrophiques, ce qui reste tout de même une avancée comparée aux 4° à 5°C de réchauffement qui étaient encourus lors de la COP de 2015 à Paris. La France qui souhaite pourtant jouer un rôle de leader dans la lutte contre le réchauffement climatique n’est pourtant qu’à la 21e place du classement dans la catégorie « medium-performing countries ». Huit pays du G20 font partie à la fin du classement des pays « très faiblement mobilisés » : le Japon, la Turquie, La Russie, l’Australie, le Canada, la République de Corée, l’Irlande, Les États-Unis et l’Arabie Saoudite ; « it is ever more urgent to act now ».

 Références : https://germanwatch.org/sites/germanwatch.org/files/CCPI2019_Results.pdf

(Classement page 7 du Rapport)

Parcourir nos brèves

Vendredi Lecture | L’usage du Monde

À chaque page, le lecteur voyage aux côtés de ces deux compères, il est ainsi transporté dans des contrées qu’il ne pourra probablement jamais visiter …

Vendredi Lecture | Sarajevo omnibus

Velibor ČOLIĆ narre l’histoire d’un territoire à la frontière de deux mondes où les Serbes se mêlent aux Croates, les musulmans aux juifs et aux orthodoxes

Réagir

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel, devenez proactifs du changement.

OCM - Observatoire de la Compétence Métier

“L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.”

Diderot

Nous suivre

© 2018 OCM - Observatoire de la Compétence Métier

Réagir - OCM

Newsletter

Restez mensuellement informés de nos publications et de nos évènements.

Votre inscription a bien été prise en compte, l'équipe de l'Observatoire OCM vous remercie.

Share This