Lauréat de France Qualité pour le management libéré

Chaque année, France Qualité remet le Prix des Bonnes pratiques récompensant les entreprises mettant en avant une démarche d’excellence en matière de stratégie, leadership, partenariat et ressources, personnel, etc. Lors de la 26ème cérémonie de remise des prix nationaux de la Qualité et de l’expérience opérationnelle, le 30 janvier 2019, c’est l’entreprise Mini Green Power qui s’est vue décernée ce prix en raison de son management libéré, focus sur cette entreprise.

 « J’étais trop directif et je laissais peu de place aux responsabilités, alors que les nouvelles générations demandent du sens et de la liberté » après ce déclic, Jean Riondel, Président-fondateur de cette entreprise de turbines à gaz créée en 2014, a décidé d’opérer un changement radical de management. Afin de surmonter un problème récurrent de turnover dans sa structure (30% environ), ce dernier a décidé de revoir son modèle d’organisation et de s’orienter vers l’entreprise libérée. Ce chef d’entreprise a d’abord choisi de se former pendant deux années à l’économie fonctionnelle et collaborative avant de s’engager dans une profonde évolution de l’organisation de Mini Green Power. Grâce à ce changement de stratégie managériale, l’entreprise Varoise a diminué par trois son turnover.  Aujourd’hui, il y a au sein de Mini Green Power « moins de directives, plus d’autonomie, montée au capital après trois ans d’ancienneté, recrutement confié aux jeunes, primes valorisant la contribution au fonctionnement de l’entreprise… ». La productivité s’en trouve également améliorée « Avec cette nouvelle organisation, nous avons déployé cet hiver un projet au Pays de Galles en seulement dix jours, alors, que, l’année précédente, un projet similaire en Sicile avait pris trois mois et créée d’énormes tensions ». En plus de de sa nomination prix nationaux de la Qualité et de l’expérience opérationnelle, Mini Green Power a obtenu le label Happy at Work.

Lire aussi | Entreprise libérée – La France a réussi à créer un écosystème de libération d’entreprise : interview Isaac Getz

Références : Article Les Echos

Parcourir nos brèves

Objectif 0 déchet

En collaboration avec l’entreprise de recyclage Terracycle, des multinationales ont travaillés à la production d’emballages durables, nettoyables et …

Publicité programmatique

L’émergence de l’intelligence artificielle tend à bouleverser notre rapport au travail mais aussi notre accès à celui-ci.

Ces publications OCM pourraient vous intéresser

Lancer sa propre entreprise, why not ? The Why Not... À la croisée de l’enseignement et de l’incubateur, l’association The Why Not Factory mérite le coup d’œil. The Why Not Factory est une sorte de labo.....
Objectif 0 déchet En collaboration avec l’entreprise de recyclage Terracycle, des multinationales ont travaillés à la production d’emballages durables, nettoyables et ....
Publicité programmatique L’émergence de l’intelligence artificielle tend à bouleverser notre rapport au travail mais aussi notre accès à celui-ci.
Emplois non pourvus : À qui la faute ? La distorsion entre offre et demande ne se réglera qu’au prix d’une action conjointe sur trois leviers : la formation, le statut du travail et attract...
Vendredi lecture : Chroniques du travail aliéné Pendant sept ans, de 2007 à 2014, Lise Gaignard a publié ces récits, issus des notes prises lors des consultations et désormais réunis dans un ouvrage...

Réagir

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel, devenez proactifs du changement.

OCM - Observatoire de la Compétence Métier

“L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.”

Diderot

Nous suivre

© 2018 OCM - Observatoire de la Compétence Métier

Réagir - OCM

Newsletter

Restez mensuellement informés de nos publications et de nos évènements.

Votre inscription a bien été prise en compte, l'équipe de l'Observatoire OCM vous remercie.

Share This