Les frugalistes : ces retraités quarantenaires

Vivre sans travailler ? Prendre sa retraite à 40 ans ? Un rêve pour certains .. Cette nouvelle tendance porte un nom : le Frugalisme. Le mot frugalisme est issu de l’adjectif frugal (du latin frugalis) qui signifie sobre. Ces adaptes prônent la déconsommation et un mode de vie simple afin de conserver une autonomie financière et, dès lors, cesser de travailler.

Mouvement encore marginal en provenance des États-Unis, le frugalisme attire déjà quelques cadres à forte rémunération voulant changer de vie en se reposant sur leurs économies pour le restant de leurs jours. Un tel virage engendre généralement un changement radical de niveau de vie, voulu, réfléchi et pleinement assumé. Il s’agit pour ces derniers de consommer différemment, quitte à se séparer de certains de leurs biens matériels qu’ils jugent superflus, telle qu’une voiture. Commençant leur reconversion par des économies parfois drastiques sur plusieurs années, ces derniers placent leurs fonds tout en se projetant sur l’organisation d’un nouveau quotidien (vivre en autogestion, etc.). Une fois un pactole suffisant amassé, les frugalistes prennent leur retraite avant 40 ans. Autrement dit, les frugalistes opèrent un calcul stratégique et usent d’ingéniosité afin de déployer les efforts suffisants pour atteindre rapidement leurs objectifs d’indépendance financière.

Il est certain que ce tournant radical n’est pas accessible à tous, il est en effet illusoire, pour un foyer aux revenus modestes de pouvoir économiser suffisamment pour atteindre l’autonomie financière. Par ailleurs, nombreux frugalistes concèdent conserver de temps à autres une activité économique (prestation de consultant par exemple). Néanmoins, ce mouvement est intéressant car il interroge notre rapport au travail ainsi qu’à la valeur donnée à la notion de « carrière » : Aucune velléité carriériste (dans le sens d’une inscription d’un parcours professionnel sur un temps long) n’est perceptibles chez les frugalistes mais la mise ne place une stratégie d’accumulation de capitaux sur une période la plus raccourcie possible afin de rapidement se dégager de toutes contraintes professionnelles quitte à renoncer à un certains « standing » de vie.

Références :

Lien vers reportage bfmtv.com

Lien vers article latribune.fr

Parcourir nos brèves

Trouver son Ikigai

La raison de se lever le matin, le sens de la vie, l’Ikigai est un mot japonais qui n’a pas de traduction exacte en français…

Transparence de la rémunération

Bien que les mœurs évoluent, il n’est pas dans notre culture de parler d’argent. Évoquer son salaire dans la sphère privée serait faire preuve de suffisance

Ego et leadership

Le « syndrome de l’hubris » qualifie le phénomène d’hypertrophie de l’égo se manifestant lors d’une montée en hiérarchie et d’acquisition du pouvoir…

Ces publications OCM pourraient vous intéresser

Bureau : l’appel de la nature Et s’il y avait mieux que le baby-foot et le café à volonté pour accroître le bien-être des salariés ? À l’heure où les entreprises commencent à miser...
Trouver son Ikigai La raison de se lever le matin, le sens de la vie, l’Ikigai est un mot japonais qui n’a pas de traduction exacte en français...
Transparence de la rémunération Bien que les mœurs évoluent, il n’est pas dans notre culture de parler d’argent. Évoquer son salaire dans la sphère privée serait faire preuve de suff...
La France a réussi à créer un écosystème de libéra... Professeur à l’ESCP Europe et auteur de « L’entreprise libérée » (Fayard, 2017), Isaac Getz revient sur un mouvement particulièrement actif en France ...
Ego et leadership Le « syndrome de l’hubris » qualifie le phénomène d’hypertrophie de l’égo se manifestant lors d’une montée en hiérarchie et d’acquisition du pouvoir.....

Réagir

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel, devenez proactifs du changement.

OCM - Observatoire de la Compétence Métier

“L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.”

Diderot

Nous suivre

© 2018 OCM - Observatoire de la Compétence Métier

Réagir - OCM

Newsletter

Restez mensuellement informés de nos publications et de nos évènements.

Votre inscription a bien été prise en compte, l'équipe de l'Observatoire OCM vous remercie.

Share This