Les 5 métiers les plus menacés par l’I.A.

Selon le Think tank Institut Sapiens, cinq métiers seraient d’ores et déjà en voie de disparition car directement impactés par l’automatisation et l’intelligence artificielle.

Sans grande surprise, il s’avère que les métiers les plus menacés seraient aussi ceux ayant connu la plus forte diminution de leurs effectifs depuis 1986 et qui, pour certains, seraient considérés comme étant les plus pénibles (selon le classement DARES). Dès lors, se sont près de 2,1 millions d’actifs en France qui seraient susceptibles de voir leur emploi impacté et plus particulièrement : les manutentionnaires, les secrétaires de direction, les employés de la comptabilité, les employés de la banque et des assurances ainsi que les conducteurs de véhicules et caissiers et enfin les employés de libre-service.

Erwan Tison, directeur des études à l’Institut Sapiens, soulève à ce titre que « s’il existe une alternative économique à un emploi humain, celle-ci sera systématiquement choisie, dans une optique de gain de productivité. Le mouvement de remplacement de l’homme par la machine est favorisé par le mouvement cyclique suivant : l’automatisation génère de la croissance par une augmentation des gains de productivité, et la croissance génère à son tour de l’automatisation par l’augmentation des salaires qui engendre une incitation à automatiser. ».

L’auteur termine néanmoins son analyse par une note plus positive : de nouveaux métiers devraient apparaitre. Dans la mesure où nous ne pouvons pas cerner avec exactitude les contours des métiers de demain, ce dernier préconise de créer un cadre propice à l’émergence de ces nouveaux emplois basé sur une formation professionnelle agile.

https://www.institutsapiens.fr/top-5-des-metiers-en-voie-de-disparition/

Parcourir nos brèves

Trouver son Ikigai

La raison de se lever le matin, le sens de la vie, l’Ikigai est un mot japonais qui n’a pas de traduction exacte en français…

Transparence de la rémunération

Bien que les mœurs évoluent, il n’est pas dans notre culture de parler d’argent. Évoquer son salaire dans la sphère privée serait faire preuve de suffisance

Ego et leadership

Le « syndrome de l’hubris » qualifie le phénomène d’hypertrophie de l’égo se manifestant lors d’une montée en hiérarchie et d’acquisition du pouvoir…

Ces publications OCM pourraient vous intéresser

Trouver son Ikigai La raison de se lever le matin, le sens de la vie, l’Ikigai est un mot japonais qui n’a pas de traduction exacte en français...
Transparence de la rémunération Bien que les mœurs évoluent, il n’est pas dans notre culture de parler d’argent. Évoquer son salaire dans la sphère privée serait faire preuve de suff...
La France a réussi à créer un écosystème de libéra... Professeur à l’ESCP Europe et auteur de « L’entreprise libérée » (Fayard, 2017), Isaac Getz revient sur un mouvement particulièrement actif en France ...
Ego et leadership Le « syndrome de l’hubris » qualifie le phénomène d’hypertrophie de l’égo se manifestant lors d’une montée en hiérarchie et d’acquisition du pouvoir.....
Réunionite aigüe Nous passerions huit heures par semaine en réunion... soit l’équivalent de plus d’une journée entière de travail pour un salarié travaillant 35h......

Réagir

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel, devenez proactifs du changement.

OCM - Observatoire de la Compétence Métier

“L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.”

Diderot

Nous suivre

© 2018 OCM - Observatoire de la Compétence Métier

Réagir - OCM

Newsletter

Restez mensuellement informés de nos publications et de nos évènements.

Votre inscription a bien été prise en compte, l'équipe de l'Observatoire OCM vous remercie.

Share This