Transparence de la rémunération

 Bien que les mœurs évoluent, il n’est pas dans notre culture de parler d’argent. Évoquer son salaire dans la sphère privée serait faire preuve de suffisance, de prétention voire même grossièreté. En entreprise, évoquer son salaire ou négocier une augmentation demeure encore un tabou et peut être source de frustration. Les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot accusent ce tabou d’être aussi une façon détournée de « maintenir l’ordre établi » sous couvert de discrétion. En effet, maintenir une certaine opacité dans ce domaine n’est pas favorable au débat.

Déjà en 2018 le Top Employer Institute, organisme de certification RH, avait fait de la transparence des rémunérations une des tendances RH à suivre car elle générerait un climat de confiance dans l’entreprise. Le média L’ADN a mis en lumière des entreprises ayant fait le pari de la transparence en termes de rémunération :

 Ainsi, au sein de Lucca, entreprise d’édition de logiciels RH, après 3 ans d’ancienneté, le collaborateur propose en réunion ce qu’il estime être son juste salaire. Le principe : demander ce qu’on pense valoir sur le marché et le patron n’a pas le dernier mot. Tous les salariés peuvent remettre en question les prétentions salariales de leurs paires calculées selon des critères de performance au cours de l’année. Les salaires sont ensuite partagés et accessibles à tous via une application.

Aux États-Unis, pays où, culturellement, il n’est pas tabou de parler d’argent, l’entreprise Buffer va plus loin en publiant directement sur Internet les salaires de ses employés. Dans un souci d’objectivité, ceux-ci sont d’ailleurs calculés selon une formule mathématique prenant en compte les différents facteurs, tels que le titre du poste, l’expérience, etc. Ce procédé a de quoi surprendre en France. Il a pourtant le mérite de faire preuve d’une totale transparence et d’une absence de discrimination des salaires à l’embauche sous réserve que des biais ne soient pas insérés dans l’algorithme.

Les entreprises interrogées par L’ADN ont fait part d’un retour positif de leurs collaborateurs quant à la mise en place d’une politique de transparence salariale. Quelle que soit la méthode choisie, il est peut-être temps de lever un peu l’opacité qui demeure sur les rémunérations en entreprise.

Lien vers article ladn.eu

Parcourir nos brèves

Objectif 0 déchet

En collaboration avec l’entreprise de recyclage Terracycle, des multinationales ont travaillés à la production d’emballages durables, nettoyables et …

Publicité programmatique

L’émergence de l’intelligence artificielle tend à bouleverser notre rapport au travail mais aussi notre accès à celui-ci.

Ces publications OCM pourraient vous intéresser

Lancer sa propre entreprise, why not ? The Why Not... À la croisée de l’enseignement et de l’incubateur, l’association The Why Not Factory mérite le coup d’œil. The Why Not Factory est une sorte de labo.....
Objectif 0 déchet En collaboration avec l’entreprise de recyclage Terracycle, des multinationales ont travaillés à la production d’emballages durables, nettoyables et ....
Publicité programmatique L’émergence de l’intelligence artificielle tend à bouleverser notre rapport au travail mais aussi notre accès à celui-ci.
Emplois non pourvus : À qui la faute ? La distorsion entre offre et demande ne se réglera qu’au prix d’une action conjointe sur trois leviers : la formation, le statut du travail et attract...
Vendredi lecture : Chroniques du travail aliéné Pendant sept ans, de 2007 à 2014, Lise Gaignard a publié ces récits, issus des notes prises lors des consultations et désormais réunis dans un ouvrage...

Réagir

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel, devenez proactifs du changement.

OCM - Observatoire de la Compétence Métier

“L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.”

Diderot

Nous suivre

© 2018 OCM - Observatoire de la Compétence Métier

Réagir - OCM

Newsletter

Restez mensuellement informés de nos publications et de nos évènements.

Votre inscription a bien été prise en compte, l'équipe de l'Observatoire OCM vous remercie.

Share This