Orange : les RH numériques à l’épreuve des faits

Acteur de la révolution numérique, le groupe Orange fait partie de ces entreprises qui ont très tôt intégré une démarche et des outils digitaux dans la gestion de leurs ressources humaines. Réseau social d’entreprise, interface de gestion des carrières, learning management system… Ziryeb Marouf, Directeur de la Transformation Digitale et du Réseau Social d’Orange et Armelle Bourden, Directrice de l’Emploi, des Compétences et des Parcours Professionnels au sein du groupe font un bilan à date de ces nouvelles technologies appliquées aux RH. Verbatim.

Le réseau social d’entreprise Plazza
Ziryeb Marouf : « Lancé en 2010 à l’échelle du Groupe, Plazza permet à chacun de se décrire à travers un profil enrichi et d’entretenir des relations de pair à pair entre collaborateurs. Les cinq premières années, 60 000 personnes se sont inscrites avec un taux d’activité de 20%. Dans un second temps, de 2015 à 2018, nous avons changé de plate-forme afin d’être plus adaptés aux usages mobiles. Nous avons enregistré 135 000 inscrits, dont 70 000 actifs avec plus d’1,5 million de documents partagés sur le mois glissant. Au total, 30 000 communautés ont été créées dont un tiers sont actives. Le taux de résolution de problème en réseau est supérieur à 70%. Nous sommes engagés désormais dans une troisième étape consistant à générer davantage de valeur en créant de nouveaux services pour les salariés (géolocalisation de compétences, algorithme de recherche d’expertises, traduction dynamique de contenus…) »

Armelle Bourden : « Les modalités de travail évoluent en profondeur au sein de l’entreprise avec davantage de missions en mode projet nécessitant plus d’agilité. Plazza est devenu en ce sens un support indispensable pour faciliter ces nouveaux types d’organisation du travail ».

Mon Itinéraire, l’interface des métiers

Armelle Bourden : « Ce dispositif a été conçu en 2013 pour répondre aux besoins de visibilité des mobilités par métiers. Il complète la GPEC (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences) qui, elle, est plus top-down. L’idée est de se projeter sur des métiers proposés par le groupe et de sortir des évolutions classiques en rassurant les gens sur leurs capacités à évoluer vers des postes auxquels ils n’auraient pas forcément pensé ».

Ziryeb Marouf : « Mon Itinéraire a permis de regrouper tous les besoins avec les bases de données associées, à savoir celles des directions Immobilier, Emplois et Compétences, Formation et Postes à pourvoir. Tout cela est alimenté par l’apport d’éléments personnels (appétences, centres d’intérêt…) pour faciliter l’évolution personnelle ».

Skills Up, le POC des compétences

Armelle Bourden : « En 2018, nous avons mené un POC [Proof Of Concept ou expérimentation d’une idée] visant à faciliter l’autodéclaration de ses compétences en langage naturel via un traitement par l’intelligence artificielle. Il s’agissait d’associer ces données avec les formations possibles selon les profils. Le résultat a été concluant avec une analyse sémantique qui s’est avérée performante et des salariés très ouverts à ce genre de sollicitation. Cela a confirmé notre conviction : partir des métiers ne permet pas de s’adapter aux évolutions du marché de plus en plus rapides, il faut plutôt prendre le sujet en partant des compétences ».

L’université Orange Learning

Ziryeb Marouf : « Ouvert à tous les pays et non obligatoire, ce Learning Management System existe sous cette forme depuis quatre ans. Il délivre notamment un « passeport digital » qui permet, quand le salarié a acquis suffisamment de points équivalents à des compétences acquises en matière de numérique, d’accéder à des formations plus pointues. A ce jour, plus de 100 000 collaborateurs ont obtenu leur passeport. Orange Learning correspond à un changement fondamental de posture des RH car les clés de leur formation sont données aux salariés eux-mêmes. 

Cube, le game numérique

Armelle Bourden : « Il s’agit d’un jeu qui se pratique de son poste de travail ou de son smartphone et qui permet de partager la culture numérique en général et celle d’Orange en particulier. Lancé en 2016, il se déroule pendant environ un mois et est renouvelé chaque année ».

 

Par Alain Delcayre

Parcourir le dossier

Quand l’IA devient le patron

Et si la solution pour éviter la toute-puissance du chef, son arbitraire, ses biais cognitifs n’était autre que l’intelligence artificielle ?

Les enjeux des DRH numériques

L’avènement du numérique bouleverse l’organisation des entreprises. Les Ressources Humaines semblent avoir un rôle majeur à jouer dans l’accompagnement …

Syndicats : changer ou sombrer

Disparition des organisations syndicales françaises: comment redynamiser et moderniser le dialogue social indispensable à la bonne marche des entreprises ?

Parcourir nos brèves

Brèves de l’été

En cette saison estivale, l’Observatoire OCM vous invite à découvrir ses brèves de l’été. Nous vous souhaitons une bonne lecture et un très bel été…

Consommation « made in France »

L’INSEE vient de publier son rapport sur la consommation « made in France » des ménages français. La sensibilisation grandissante de la population …

Réagir

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel, devenez proactifs du changement.

OCM - Observatoire de la Compétence Métier

“L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.”

Diderot

Nous suivre

© 2018 OCM - Observatoire de la Compétence Métier

Réagir - OCM

Newsletter

Restez mensuellement informés de nos publications et de nos évènements.

Votre inscription a bien été prise en compte, l'équipe de l'Observatoire OCM vous remercie.

Share This