Trouver son Ikigai

La raison de se lever le matin, le sens de la vie, l’Ikigai est un mot japonais qui n’a pas de traduction exacte en français. Il provient de la contraction de « iki » (« vie » ou « être en vie ») et « gai » (« ce qui vaut de la peine et a de la valeur »).

L’Ikigai correspond donc au sens donné à sa propre vie : « ce pourquoi la vie mérite d’être vécue » comme l’expliquent Héctor Garcia et Francesc Miralles, deux auteurs espagnols passionnés de Japon dans leur livre « La Méthode ikigai, découvrez votre mission de vie » (édité chez Solar). Selon les japonais, nous posséderions tous un Ikigai voire plusieurs. Ce ou ces dernier(s) évolue(nt) durant la vie. Il est en effet assez logique de penser que notre Ikigai n’est pas le même à 15, 35 ou 80 ans. Selon ces auteurs, il est fondamental de laisser évoluer son Ikigai au cours de sa vie afin de demeurer en harmonie avec soi-même, être centré et avoir le sentiment que sa vie a un sens.

L’Ikigai se trouve à la jonction de ce dont le monde a besoin, de ce que nous aimons, de ce pour quoi nous sommes doués et de ce pour quoi nous pourrions être rémunérés. Force est de constater que ce concept philosophique qui nous pousse à trouver notre « mission de vie » et à chercher à en vivre a actuellement le vent en poupe. Comme en témoigne Wake-up fondée par Anaïs Raoux. Après des études en école de commerce et un poste en audit financier, Anaïs Raoux est confrontée à un sentiment de perte de sens. Après une remise en cause de son parcours professionnel et différentes expériences de bénévolat, elle décide de changer de vie et co-fonde l’école de développement personnel Wake-up, qui propose entre autres un programme de reconversion afin de nous aider dans ce cheminement personnel. Wake-up est un exemple de cette mouvance actuelle à la recherche de sens tant dans la vie personnelle que professionnelle. 

Lien vers article psychologies.com

Lien vers podcast francetvinfo.fr

Parcourir nos brèves

Objectif 0 déchet

En collaboration avec l’entreprise de recyclage Terracycle, des multinationales ont travaillés à la production d’emballages durables, nettoyables et …

Publicité programmatique

L’émergence de l’intelligence artificielle tend à bouleverser notre rapport au travail mais aussi notre accès à celui-ci.

Ces publications OCM pourraient vous intéresser

Lancer sa propre entreprise, why not ? The Why Not... À la croisée de l’enseignement et de l’incubateur, l’association The Why Not Factory mérite le coup d’œil. The Why Not Factory est une sorte de labo.....
Objectif 0 déchet En collaboration avec l’entreprise de recyclage Terracycle, des multinationales ont travaillés à la production d’emballages durables, nettoyables et ....
Publicité programmatique L’émergence de l’intelligence artificielle tend à bouleverser notre rapport au travail mais aussi notre accès à celui-ci.
Emplois non pourvus : À qui la faute ? La distorsion entre offre et demande ne se réglera qu’au prix d’une action conjointe sur trois leviers : la formation, le statut du travail et attract...
Vendredi lecture : Chroniques du travail aliéné Pendant sept ans, de 2007 à 2014, Lise Gaignard a publié ces récits, issus des notes prises lors des consultations et désormais réunis dans un ouvrage...

Réagir

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel, devenez proactifs du changement.

OCM - Observatoire de la Compétence Métier

“L’observation recueille les faits ; la réflexion les combine ; l’expérience vérifie le résultat de la combinaison.”

Diderot

Nous suivre

© 2018 OCM - Observatoire de la Compétence Métier

Réagir - OCM

Newsletter

Restez mensuellement informés de nos publications et de nos évènements.

Votre inscription a bien été prise en compte, l'équipe de l'Observatoire OCM vous remercie.

Share This